Deuxième ville de la Drôme, Montélimar est une destination à laquelle on pense rarement pour une escapade le temps d’un week-end ou pour des vacances. Et pourtant, c’est une ville qui ne manque pas de charme et d’attraits touristiques. Surtout connue des gourmands pour son fameux nougat, elle recèle également de nombreux sites touristiques historiques et culturels remarquables à l’instar du château des Adhémar.

Château des Adhémar à Montélimar

Château des Adhémar à Montélimar. Crédit photo : https://www.montelimar-tourisme.com/

Informations pratiques

Montélimar réserve aussi de belles petites surprises aux amoureux de la nature, et offre d’innombrables commodités de logement et de transport. Avec des températures agréables et des paysages à couper le souffle, la ville s’avère une étape essentielle pour les touristes en visite dans le sud de la France.

Situation géographique

Si vous passez par le sud-est de la France, en région Auvergne-Rhône-Alpes, pensez à faire une halte à Montélimar. Surnommée à juste titre « la porte de Provence », cette ville de la Drôme provençale se trouve entre Valence et Avignon. Étape incontournable de la route nationale 7, elle est accessible par les sorties n°16 et n°17 de l’Autoroute du Soleil.

Climat

Installée sur les promontoires de Géry et de Narbonne, dominant ainsi la vallée du Rhône, Montélimar jouit d’un climat tempéré chaud. Les précipitations y sont importantes, notamment au mois de novembre. Elles sont en moyenne de 840 mm par an.

En ce qui concerne la température, la moyenne annuelle y est de 12,9° C. Avec une température moyenne de 22,2° C, juillet s’impose comme le mois le plus chaud à Montélimar. Janvier est quant à lui le mois le plus froid avec 4,1° C en moyenne.

Ainsi, si vous souhaitez faire un séjour à Montélimar loin de la pluie et du froid, l’idéal est d’y aller entre mai et octobre.

Moyens de transport

S’étendant sur une superficie d’un peu moins de 47 km², Montélimar met à disposition de sa population et de ses visiteurs une dizaine de lignes de bus à travers la ville et son agglomération. Elle propose également un service de transport spécifique pour les personnes à mobilité réduite.

Si vous êtes un adepte des moyens de transport écologiques, vous trouverez 15 vélos en libre-service en face de l’Office du Tourisme de la ville. Et ce, 7jour/7 et 24h/24. La municipalité vous offre les 2 premières heures d’utilisation.

Dotée d’un aérodrome de tourisme, Montélimar vous offre également la possibilité de découvrir son territoire par les airs. L’aéroclub de la ville dispose de 3 avions pour ce faire.

L’offre d’hébergement

L’offre d’hébergement de tourisme à Montélimar est assez variée. Selon vos envies, vous pourrez opter pour une chambre d’hôtel, une chambre d’hôtes, un gîte, une location meublée ou une aire de camping-car. Mais quel que soit votre choix, il est judicieux de toujours effectuer une réservation afin d’éviter toute déconvenue.

Montélimar, capitale du nougat

Lorsqu’on évoque la gastronomie montilienne, il est impossible de ne pas parler de nougat. En effet, Montélimar est reconnue pour être la capitale de cette friandise à base de miel et d’amande depuis le 17e siècle. La ville compte une douzaine de producteurs – artisanaux et industriels – et produit annuellement plus de 4000 tonnes de nougat.

Lors de votre séjour à Montélimar, ne manquez donc pas de déguster cette spécialité locale qui fait partie des 13 desserts traditionnels de la table de Noël provençale. Dans cette optique, le Palais des Bonbons et du Nougat est un passage obligé. Si vous êtes curieux de savoir comment on fabrique cette délicieuse douceur, programmez également une visite du musée Arnaud Soubeyran.

Le Palais des Bonbons et du Nougat

Accueillant pas moins de 130 000 visiteurs par an, il s’agit du premier site touristique de la ville et le 4e de tout le département de la Drôme. Il a été créé en 2005 et se trouve au 100, Route de Valence. Ouvert tous les jours de 10h à 18h30, le Palais des Bonbons et du Nougat rassemble en son sein plusieurs espaces dédiés qui vous feront retomber à coup sûr en enfance. Vous y trouverez notamment :

  • Le Palais des Bonbons et du Nougat : comme son nom l’indique, cet espace vous fait découvrir de façon ludique et interactive un monde de douceurs composé de diverses sucreries dont entre autres des bonbons, des chocolats et bien sûr le fameux nougat montilien.
  • La Maison des jouets : ce musée expose une collection impressionnante où se mêlent les tout premiers jouets aux consoles de jeux derniers cris.
  • La Provence en Santons : comptant pas moins de 450 pièces, ce musée reconstitue à l’aide de santons la Provence de Marcel Pagnol ainsi que ses traditions ancestrales.

D’autres musées y sont également disponibles. Ce site propose aussi une aire de jeux et des structures de jeux gonflables, une ferme d’animaux, un restaurant ainsi qu’une boutique en accès libre.

le nougat de montelimar

Le musée Arnaud Soubeyran

Le musée Arnaud Soubeyran se trouve dans la Zone Commerciale Sud, sur l’Avenue Gournier. Il est ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h et le dimanche de 10h à 12h et de 14h30 à 18h. Installé au sein même de l’usine du même nom, ce musée vous propose une visite étonnante à travers les ateliers et les cuisine de la nougaterie. La programmation comprend un parcours didactique pour les enfants, le visionnage de nombreuses vidéos, la visite d’une ruche vivante et le plus attendu : une dégustation. Les plus gourmands pourront ensuite assouvir leur faim soit dans le restaurant du musée, soit dans son salon de thé.

Montélimar, une destination attachante et pittoresque

Les attraits touristiques de Montélimar ne se limitent pas seulement aux nougats. La ville possède également un patrimoine historique et architecturale qui vaut largement le détour.

Le château des Adhémar

Véritable joyau de l’architecture romane provençale, ce château a été édifié au 12e siècle par la famille des Adhémar de Monteil dont la contraction du nom – Monteil – Adhémar – a donné le nom de la ville « Montélimar ». Trônant au sommet d’une colline, il offre une vue panoramique sur la campagne environnante et sur la ville.

Agrandi au 14e siècle et classé monument historique depuis 1889, ce château renferme une chapelle, un logis seigneurial où demeurait autrefois la famille des Adhémar ainsi qu’un donjon servant à l’époque à enfermer les ennemis de la famille. A l’extérieur, on peut encore y distinguer les remparts fortifiés.

Après avoir été successivement une citadelle puis une prison, le château est devenu aujourd’hui un centre culturel. Il abrite le musée d’art contemporain Saint-Martin et accueille régulièrement des expositions temporaires, diverses actions culturelles ainsi que des spectacles, des rencontres et des conférences.

Les vieux villages perchés de la Drôme provençale

La ville de Montélimar est entourée d’une trentaine de villages pittoresques situés en hauteur qui servaient il y a de cela plus de 8 siècles à avertir les citadins des alentours en cas d’invasions ennemies.

Parmi les plus intéressants, on distingue notamment le village d’Allan. Situé à quelques encablures de Montélimar, ce village garde encore précieusement les ruines de son château qui sont restées intactes depuis plus de 200 ans. Vous pourrez également y voir les vestiges de la chapelle Barbara qui date du 12e siècle et qui est rattachée à la chapelle du Château des Adhémar.

Classé parmi les plus beaux villages de France, la Garde-Adhémar mérite également que l’on s’y attarde. Cette charmante cité médiévale ne vous laissera certainement pas indifférent avec ses maisons et ses monuments en calcaire blanc.

Montélimar, une ville tournée vers la nature

Labellisée ville fleurie « 3 fleurs », Montélimar est également une ville qui sait séduire les amoureux de la nature. Elle compte sur son territoire plus de 100 hectares d’espaces verts où poussent plus de 3 000 arbres et 90 000 plantes. Une vingtaine d’agents municipaux s’entraident et se relaient tout au long de l’année pour le fleurissement de la ville.

Le jardin public

Dessiné au 19e siècle par l’architecte paysagiste Duvillers-Chasseloup, le jardin public de Montélimar se trouve en plein centre-ville. Restauré et réaménagé plusieurs fois, il s’impose aujourd’hui comme un lieu de détente privilégié des Montiliens. Il vous invite à des promenades en toute quiétude à travers ses allées bétonnées bordées d’arbres centenaires.

Le parc est ponctué par une étendue d’eau où viennent s’abreuver de nombreuses espèces animales telles que des chevaux, des chèvres, des mulets, des oies, des poules, des canards et des paons. Il dispose également d’un kiosque à musique ainsi que d’une aire de jeux où les enfants peuvent profiter d’un manège à chevaux de bois.

Les champs de lavande provençale

Si Montélimar est célèbre pour ses nougats, elle est également réputée pour ses nombreux champs de lavande. En effet, cette plante emblématique de la Provence se cultive en très grande quantité dans le sud de la ville. Elle est utilisée en parfumerie et en gastronomie mais elle est aussi et surtout appréciée pour ses vertus thérapeutiques.

Les temps forts à Montélimar

Le marché hebdomadaire est un rendez-vous incontournable si vous souhaitez acheter des produits du terroir. Il se tient tous les samedis matins sur la place du Marché, la place des Clercs ainsi que dans les rues du centre-ville. Vous y trouverez des fruits, des olives et de l’huile d’olive, différents types de miel, du Picodon et divers autres fromages de chèvres, etc.

Très convivial, le marché est une occasion pour les Montiliens de se rencontrer et de passer un moment agréable.