Drôme : Que visiter - Sélection de sites à visiter

Située dans le sud-est de la France, la Drôme est un département où il fait bon vivre. Le paysage est tout simplement exceptionnel : les champs de lavande, les falaises du Vercors… La Drôme compte aussi de nombreux lieux culturels incontournables, dont le fameux Palais Idéal du facteur Cheval. En sus, ne manquez pas Valence, son musée et sa fabuleuse Cathédrale ! Nyons ou le petit Nice de la Drôme est aussi l’une des destinations incontournables, et Grignan est réputée pour son somptueux palais Renaissance qui surplombe le village. Les villes de Montélimar, de Crest et le village de la Garde-Adhémar valent aussi le détour… focus sur ces bijoux du sud est français !

Valence

Idéalement situé entre le Vercors et la Provence, tout près de Lyon, Valence est l’une des destinations les plus prisées par les visiteurs. Cette belle commune est particulièrement fière de son patrimoine historique qui comprend la Cathédrale Saint-Apollinaire de Valence, la Maison des Têtes ou encore le Château de Crussol.

La Cathédrale Saint-Apollinaire

Construite au 11e siècle, la cathédrale Saint-Apollinaire de Valence est l’un des joyaux de la commune. L’édifice qui se trouve à l’extrême sud-ouest de la ville ancienne jouit d’un emplacement privilégié, en surplomb du Rhône. Malgré sa destruction durant les guerres de Religion au 16e Siècle, la cathédrale fut reconstruite à l’identique au 17e siècle. Par ailleurs, le clocher a dû être reconstruit au 19e après qu’il ait été frappé par la foudre. Depuis, l’édifice a gardé sa splendeur d’antan, classé Monument historique depuis 1869.

Vidéo par “France Passion”

La Maison des Têtes

Construite entre 1528 et 1532, cette bâtisse au nom étrange est située dans la Vieille Valence, plus précisément au 57 Grande Rue. La Maison des Têtes est un ancien hôtel particulier où siège désormais le service municipal de Valence, Ville d’Art et d’Histoire. Les visiteurs pourront y découvrir l’évolution de la cité tisserande à travers une exposition permanente. A noter que la Maison des Têtes de Valence est constituée de quatre corps de logis qui ont été bâtis autour d’une cour carrée. Sa superbe façade est agrémentée par un style gothique flamboyant, des motifs feuillagés, des arcs en cloche… Neuf figures en médaillon au rez-de-chaussée arborent un style Renaissance italienne, rehaussé par les quatre têtes joufflues des Vents ainsi que de deux statues de demi-grandeur. Bref, la Maison des Têtes de Valence est une véritable merveille architecturale.

Le Château de Crussol

Situé sur un éperon rocheux et surplombant la plaine rhodanienne à Saint-Péray, le Château de Crussol est une forteresse médiévale construite au 12e siècle. Le domaine qui s’étend sur trois hectares abrite « quelques » 140 maisons ainsi que le château. Outre son château, la montagne de Crussol se démarque par sa végétation composée de chênes verts et de landes.

Les sites incontournables à visiter dans la Drôme

Nyons ou le « petit Nice » de la Drôme

Nyons est une charmante commune idéalement située en plein cœur de la Drôme provençale. Cette ville est surtout réputée pour ses olives et l’huile qui en est extraite. Rappelons qu’elle a également été classée Station de tourisme et fait partie des « 100 plus beaux détours de France ». Cette destination compte plusieurs lieux et monuments emblématiques, pour ne citer que le Pont Roman et son arc en ogive, qui mesure 43 mètres de long et 18 mètres de haut. Ce n’est donc pas un hasard si ce fameux pont est classé Monument historique ! Les passionnés de monuments apprécieront aussi un détour par les Vieux Moulins qui se trouvent au pied du pont Roman.

Nyons abrite aussi la tour Randonne ou “chapelle Notre-Dame de Bon Secours”. Elle a été bâtie en 1280 et a gardé sa grâce : sa tour de 10 mètres de haut surplombe majestueusement la vieille ville. La Place des Arcades est un autre lieu incontournable de Nyons. Construite au 14e siècle, elle accueille les marchés ainsi que les foires. Ce lieu est bordé d’arcades, ce qui lui a donné son nom ! De nombreux produits du terroir y sont proposés, principalement issus de la culture de l’olive.

Il est clair que le patrimoine architectural de Nyons est particulièrement riche. Sa cité médiévale abrite des édifices qui semblent avoir été oubliés par le temps, c’est notamment le cas de l’église Saint-Vincent et de ses 10 chapelles latérales. L’église abrite d’ailleurs des toiles ainsi que de nombreuses œuvres d’art.

Vidéo de Nyons, dans la Drôme par “Valpard”

Montélimar

Située en Drôme provençale, Montélimar est classée deuxième ville la plus peuplée de la Drôme, juste après Valence. La commune compte de nombreux lieux et monuments emblématiques qui valent le détour, comme le Château de Montélimar, le Musée européen de l’Aviation de Chasse ou encore la Fabrique Arnaud-Soubeyran. Un passage par le Musée du Nougat, douceur caramélisée emblématique de la ville, fera la joie des petits mais également des grands gourmets. Les visiteurs pourront même observer tout le processus de fabrication du fameux nougat de Montélimar lors de la visite. L’alliance délicieuse du miel, des pistaches et du blanc d’œuf a permis de créer cette gourmandise appréciée de tous : n’oubliez pas d’en ramener à vos proches !

Vidéo du Chateau de Montélimar par “Les Châteaux de la Drôme”

Grignan

Grignan est une commune du département de la Drôme, notamment réputée pour son palais Renaissance et classique : ce lieu est tout simplement enchanteur et les visiteurs pourront y découvrir l’art de vivre à la française ! L’ancienne cité médiévale abrite aussi le Domaine de Montine ainsi que le Marché aux Truffes de Richerenches : ne manquez pas l’occasion de goûter aux spécialités préparées avec ces précieux joyaux noirs du terroir provençal.

Venez découvrir le village miniature des Santons de Grignan ! Issue du loisir de collectionneurs typiquement provençaux, cette mise en scène dépeint la vie d’un village typique en Drôme provençale. Le petit village de poupées s’étend sur 400m² et comprend 70 maisonnettes, 1000 animaux et santons ! Venez y admirer d’adorables mises en scène de la Nativité, la procession des Rois Mages, la partie de pétanque, la partie de belote à la terrasse d’un café ou encore le campement des gitans…

Vidéo de Grignan, dans la Drôme, réalisée par “Le Pays préféré des Français”

Le Palais idéal du facteur Cheval

L’histoire du Palais Idéal du facteur Cheval (situé à Hauterives), est passionnante, voire inspirante. C’est une construction unique au monde et qui n’est basée sur aucune règle d’architecture. Certes, le château est inhabitable… mais son aspect fantastique séduit immédiatement les visiteurs pour les emporter dans le monde imaginaire du facteur, où les fées côtoient les géants et les personnages mythiques. Les spécialistes ont qualifié cette œuvre impressionnante d’art brut, aussi inclassable qu’universelle.

L’histoire du facteur Ferdinand Cheval est toute aussi passionnante. En avril 1879, cet homme alors âgé de 43 ans faisait sa tournée lorsqu’il buta sur une pierre aux formes bizarres. Ce fut à ce moment qu’il débuta son fameux projet architectural, qu’il achèvera 33 ans plus tard. Tous les jours, ce courageux facteur faisait sa tournée et ramassait les pierres qu’il trouvait sur sa route. Solitaire, voire incompris, cet homme entassait les pierres dans sa brouette. Le Palais Idéal prit forme au cœur d’un jardin luxuriant. Cette œuvre d’art fut finalement achevée en 1912 et notre facteur a veillé à y inscrire « travail d’un seul homme ». Le palais est depuis la propriété de la commune, cédé à la ville par les deux petites filles du facteur Cheval.

Le courageux facteur a également réalisé le « Tombeau du Palais idéal du Facteur Cheval » à Hauterives. Ce bâtisseur qui a travaillé inlassablement durant toute sa vie a érigé « le tombeau du silence et du repos sans fin », une crypte rehaussée d’une croix où sont inscrites les lettres JMJ. Il y repose en paix avec sa famille.

Visite du Palais idéal du Facteur Cheval dans la Drôme

La Garde-Adhémar

Située sur un éperon calcaire, la Garde-Adhémar est un ancien village médiéval aux pierres blanches. On peut encore y voir les vestiges de ses remparts, du château ainsi que les demeures d’antan. La petite commune abrite aussi l’Abbaye Notre-Dame d’Aiguebelle, l’église Saint-Michel de la Garde-Adhémar, ainsi que le Jardin des Herbes ou encore le Domaine de Grangeneuve.

Le Jardin des Herbes

Le fameux Jardin des Herbes de Garde-Adhémar s’étend sur 3 000 m² et comprend 200 espèces de plantes médicinales, des sauges, des géraniums, des lavandes… Les visiteurs seront tout de suite séduits par les parfums et par la variété de couleurs de ces plantes officinales traditionnelles. Le Jardin des Herbes a été aménagé en 1990 sur d’anciennes terrasses qui ont servi de jardins potagers.

L’Abbaye Notre-Dame d’Aiguebelle

La Garde-Adhémar peut aussi compter sur l’Abbaye Notre-Dame d’Aiguebelle qui se trouve dans un vallon boisé. L’édifice de pierres blanches a soigneusement été préservé par le temps, et ce malgré quelques démolitions. Vous y trouverez un magasin où sont proposés des produits artisanaux de l’abbaye, tels que des biscuits, du chocolat, des confiseries, etc. Les moines fabriquent également des bougies artisanales ainsi que des produits d’hygiène corporelle avec la cire de leurs propres ruches.

Le Domaine de Grangeneuve

Le Domaine de Grangeneuve accueille aussi les amateurs de bons vins du Rhône tout au long de l’année. Ce sera l’occasion de découvrir une palette aromatique et oenologique d’exception où figurent des cépages rouges et blancs, mais également les grands classiques de la vallée du Rhône. Vous y serez agréablement accueillis et partagerez de bons moments avec d’autres amateurs et épicuriens aguerris.

Crest

Bénéficiant d’un emplacement de choix, sur les bords de la Drôme, Crest est réputée pour ses richesses naturelles. En effet, la cité se trouve à l’entrée du Parc naturel régional du Vercors, une zone préservée magnifique et sauvage. Elle abrite aussi la fameuse tour de Crest, construite il y a 900 ans, située en amont surplombe la ville. Cette forteresse fut la propriété des Rois de France, avant d’être transmise aux Grimaldi de Monaco. Classée Monument historique, la tour fut rachetée par la ville de Crest en 1988.

La visite à la tour de Crest ne sera pas de tout repos, puisqu’il est possible d’y pratiquer des activités plus ou moins insolites. Par exemple, les plus téméraires pourront tenter la descente de la tour en rappel sur près de 42 mètres ! Forcément, cette animation reste sous la supervision de moniteurs diplômés. La visite guidée des lieux vous permettra de découvrir l’architecture du monument, qui a d’ailleurs été bien préservé.

Pour en savoir plus sur les lieux incontournables, nous vous invitons à consulter le site de l’Office du tourisme de Crest ou les plateformes spécialisées dédiées à la Drôme comme TooDrôme.

Le Parc naturel régional du Vercors

Le Parc naturel régional du Vercors s’étend sur 186 000 ha et fait partie des lieux incontournables dans le Drôme. Les paysages sont exceptionnels : les gouffres naturels, les grottes et l’espace immense y font le bonheur des randonneurs. Le territoire du parc est tellement vaste qu’il s’étend sur 83 communes, dont Auberives-en-Royans, Chamaloc, Châtelus, Plan-de-Baix ou encore Rovon. Le Parc Naturel du Vercors bénéficie d’un climat clément qui favorise les orchidées sauvages telles que l’ophrys de la Drôme. Le Vercors abrite aussi 80 espèces végétales protégées comme la primevère, le sabot de Vénus, les tulipes, etc. et la région est réputée pour la richesse de sa faune : sangliers, chamois, chevreuils, bouquetins. Vous pouvez aussi y apercevoir des hiboux grands-ducs ou encore des aigles royaux !

Le Parc Naturel du Vercors est particulièrement prisé par les amateurs d’activités en plein air : VTT, raquettes et ski nordique en hiver, etc. Des sentiers GTV (Grande Traversée du Vercors) font aussi le bonheur des amateurs de sensations fortes. Quant aux spéléologues, ils ont l’embarras du choix entre les 3000 cavités, gouffres, grottes et scialets ! Bref, le Parc National du Vercors est le lieu idéal pour se ressourcer.

De nombreux spots sont propices aux stages et vols en parapente, et si vous préférez le sol, une visite dans le Vercors sera l’occasion de descendre la Drôme en canoë-kayak. Vous pouvez rallier Sainte-Croix et Aouste, sur un parcours de 4 à 34 km. Bien sûr, les débutants pourront s’initier sur quelques kilomètres tandis que les plus aguerris pourront tenter de parcourir les 34 km. C’est une activité qui requiert pas mal d’endurance et l’obligation de savoir nager, mais c’est une activité ludique accessible aux enfants de plus de 6 ans. Vous évoluerez dans un cadre exceptionnel, en pleine nature.

Par temps de neige, le ski Joering à cheval est une activité plus ou moins insolite qui consiste en l’association du ski à la conduite d’un traîneau à chien ou de poneys… Au vu de la difficulté, le ski Joering à cheval est indiqué pour les adolescents et les adultes.